MOBILE LEARNING

Video de présentation

E-learning

La Formation Pour Tous
LaFormationPourTous.com

AUTO-FORMATION PROFESSIONNELLE EN LIGNE
6 abonnements au choix
EXAMEN AVEC CERTIFICAT DE FORMATION PROFESSIONNELLE
Obtenir un certificat de formation professionnelle  après avoir soutenu un examen en ligne
DES MODES DE FORMATION DIFFERENTS
En mode Saas ou cession de droits d'utilisations des ressources pédagogiques

A DECOUVRIR !

Connexion utilisateur

8 + 6 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Compte utilisateur

Vous êtes ici

Accueil

N°10 : Considérez les banquiers comme des partenaires

un bon équilibre dans les relations entre votre banque et votre entreprise.

Quand on interroge les entrepreneurs autour de soi, on a souvent des échos très contrastés de leurs relations avec leurs banquiers, une sorte de jeu du « je t’aime, moi non plus ».

Cependant, avoir une banque pour votre entreprise est obligatoire, ne serait-ce que pour pouvoir établir des chèques ou recevoir des paiements par chèques ou cartes bancaires.

Il est temps de changer cette réputation des banquiers : considérez-les et traitez-les comme ce qu’ils sont réellement pour vous, de vrais partenaires de votre entreprise.

Certes, suivant votre situation, vous devez trouver une banque pour votre entreprise ou vous pouvez la choisir :

  • si vous êtes créatrice d’entreprise, vous devrez convaincre des banques souvent frileuses de vous suivre dans votre projet ;
  • si vous avez des fonds personnels relativement importants ou que votre entreprise est déjà installée et a pignon sur rue, vous pourrez choisir la banque souhaitée.


Le choix de votre banque est important, vos enjeux sont de 3 ordres :

  1. trouver une banque avec laquelle vous allez bien fonctionner au jour le jour, qui vous offre des facilités ;
  2. si vous empruntez, trouver une banque qui s’engage dans votre projet et vous soutient ;
  3. diminuer le coût financier de l’intervention de votre banque.


Les témoignages des Entrepreneures recueillis par Maïté Debeuret montrent l’importance d’un dialogue constant et d’un bon équilibre dans les relations entre votre banque et votre entreprise.


BANQUE ENTREPRISE
Avec les témoignages de Marie Caiazzo, Céline Robert, Valérie Jimenez,
Renée Salvador, Laurence Rouveyrol

Pour compléter votre information vous découvrirez ci-dessous, de manière succincte les principales missions des banques pour votre entreprise et les relations à nouer avec elle.

1. Les missions des banques d’entreprises
Les banques proposent à votre entreprise différents types de service, parmi lesquels :

  • l’existence et au fonctionnement de votre compte bancaire : moyens de paiements (chéquier, carte bancaire), possibilités de consultation de comptes, fréquence des relevés bancaires, remise des recettes (espèces, chèques, cartes bancaires, paiement en ligne).
  • les crédits de trésorerie : facilité de caisse, découvert bancaire, escompte, loi Dailly, affacturage.
  • les crédits d’investissements et emprunts.
  • le crédit-bail

2. Vos critères de choix d’une banque pour votre entreprise
Etudiez les critères suivants :

  • la proximité de votre banque par rapport à votre lieu d’exploitation ;
  • l’étendue des services proposés par la banque ;
  • la compétence du personnel bancaire en place dans l’agence pressentie ;
  • le coût de l’ensemble des prestations proposées.

3. Les critères de choix des banques
Les banques ont elles aussi des critères de choix pour les clients et ces critères varient selon que :

  • vous êtes créatrice d’entreprise : faites ressortir l’adéquation homme/projet, l’adéquation projet/marché, la qualité de votre emplacement, la cohérence globale du projet, les garanties apportées.
  • vous dirigez une entreprise installée : les derniers documents comptables de votre entreprise, la notation Banque de France de votre entreprise, les mouvements réalisés sur votre compte.

Le choix de votre banque est un choix important pour votre entreprise. Quatre idées clés doivent toujours vous accompagner dans vos relations avec votre banquier :

  1. vendez votre projet ou votre entreprise à votre banquier : prouvez-lui que vous avez foi dans ce que vous entreprenez.
  2. parlez le même langage que votre banquier, vous évitez ainsi les incompréhensions et les malentendus.
  3. anticipez et jouez la transparence. Si vous prévoyez des difficultés, même passagères, avertissez votre banquier. Présentez vos bilans, apportez-les à votre banquier, n’attendez pas qu’il vous les demande.
  4. choisissez une banque professionnelle différente de votre banque personnelle et, si besoin, choisissez deux banques à titre professionnel pour diminuer vos risques.
Share/Save