MOBILE LEARNING

Video de présentation

E-learning

La Formation Pour Tous
LaFormationPourTous.com

AUTO-FORMATION PROFESSIONNELLE EN LIGNE
6 abonnements au choix
EXAMEN AVEC CERTIFICAT DE FORMATION PROFESSIONNELLE
Obtenir un certificat de formation professionnelle  après avoir soutenu un examen en ligne
DES MODES DE FORMATION DIFFERENTS
En mode Saas ou cession de droits d'utilisations des ressources pédagogiques

A DECOUVRIR !

Connexion utilisateur

1 + 0 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Compte utilisateur

Vous êtes ici

Accueil

S’intégrer dans une entreprise familiale

Ces témoignages montrent qu’il est à la fois facile et en même temps très difficile de s’intégrer dans une entreprise familiale

S’intégrer dans une entreprise familiale, trouver sa place dans l’entreprise familiale en tant que dirigeante quand on est la fille ou la femme de, faire fonctionner une direction composée de parents, frères et sœurs, oncles et tantes, fils et filles, distinguer vie personnelle et vie de l’entreprise familiale, savoir prendre les bonnes décisions pour son entreprise familiale sans pour autant risquer d’abîmer les liens familiaux…

Autant de difficultés à surmonter en plus dans une entreprise familiale, que dans une entreprise avec laquelle vous n’avez pas de lien de sang.

Les témoignages des Entrepreneures recueillis par Maïté Debeuret montrent qu’il est à la fois facile et en même temps très difficile de s’intégrer dans une entreprise familiale, mais que rien ne peut remplacer des liens de famille et que le quotidien est souvent plus doux pour les dirigeantes d’entreprises familiales.

ENTREPRISE FAMILIALE
Avec les témoignages de Catherine Petitjean-Dugourd, Agnès Lo Jacomo,
Catherine Primet, Anne Lechaczynski, Isabelle Auriol-Gestau,
Sylvie Guinard, Renée Salvador, Claire Peradotto, Elfrieda-Sylvie Blasczak-Desboeufs

Pour compléter votre information, vous découvrirez ci-dessous, de manière succincte quelques aménagements importants à mettre en place dans le cas de la gestion d’une entreprise familiale.

1. Le partage des rôles et des pouvoirs dans une entreprise familiale

Un proverbe bien connu dit que pour diriger une entreprise, il faut un nombre impair de dirigeants et que 3, c’est trop.
Vous l’avez compris, diriger est un acte qui se fait seul, en parfaite connaissance de cause et après prise des avis autorisés et avertis nécessaires. Mais seul, à plus forte raison dans une entreprise familiale où les risques sont plus grands :

  • renforcement de l’obligation de pérennité de l’entreprise familiale pour ne pas faire perdre tout leur patrimoine à l’ensemble de la famille.
  • séparation plus fine encore entre vie professionnelle et vie familiale.
  • compte-rendu de l’activité de l’entreprise familiale et de sa gestion plus ardus car s’adressant des publics non forcément avertis.
  • lourdeur possible dans les prises de décision de part l’obligation de convaincre des peut-être non professionnels…


D’où l’obligation de définir précisément les rôles, pouvoirs et obligations de chacun dès le lancement de l’entreprise familiale ou dès la reprise de l’entreprise familiale. De plus, cette répartition doit être discutée, négociée et approuvée par tous, que les membres de votre famille travaillent dans l’entreprise familiale ou qu’ils ne soient qu’apporteurs de capitaux dormants.

Pensez donc précisément :

  • aux donations à effectuer par vos parents envers vous, dirigeante à venir de l’entreprise familiale, et vos cohéritiers.
  • à établir un organigramme hiérarchique, fonctionnel et opérationnel précis indiquant les noms de chacun et séparant bien les différentes fonctions exercées au sein de l’entreprise familiale.
  • à respecter cette définition des tâches au sein de l’entreprise familiale et à organiser, régulièrement ou ponctuellement en cas de besoin, des réunions de reporting entre membres de la famille.


Si vous respectez ces étapes, alors la gestion d’une entreprise familiale ne pourra qu’être bénéfique et vous apporter l’ensemble des avantages liés à cette typologie d’entreprise familiale :

  • chaleur humaine et ambiance agréable de travail,
  • soutien de son actionnariat et de ses salariés,
  • joie de la réussite de la famille,
  • fierté de la transmission intergénérationnelle de l’entreprise familiale.


2. Le pace d’actionnaires ou d’associés dans une entreprise familiale

Le pacte d'actionnaires est un contrat écrit, sous seing privé, signé entre les principaux actionnaires et les investisseurs intervenant, par exemple, à l'occasion d'un tour de table.

Il vise à fournir des garanties aux signataires, qui sont fonction des clauses inscrites dans le pacte. Ce dernier constitue en réalité un complément aux statuts de la société. Il a pour principal avantage de pouvoir rester secret si la société n'est pas cotée sur les marchés financiers.

Le pacte d'actionnaires est en fait un « super consensus » entre chacune des parties spécifiant ses attentes par l'intermédiaire de clauses de répartition des pouvoirs, de sortie et de protection.

Il vous permet ainsi de vous assurer de la stabilité des membres de votre famille au sein du capital de votre entreprise familiale et d’éviter des problèmes en cas de décès, divorce, divergence de vue.

Share/Save