MOBILE LEARNING

Video de présentation

E-learning

La Formation Pour Tous
LaFormationPourTous.com

AUTO-FORMATION PROFESSIONNELLE EN LIGNE
6 abonnements au choix
EXAMEN AVEC CERTIFICAT DE FORMATION PROFESSIONNELLE
Obtenir un certificat de formation professionnelle  après avoir soutenu un examen en ligne
DES MODES DE FORMATION DIFFERENTS
En mode Saas ou cession de droits d'utilisations des ressources pédagogiques

A DECOUVRIR !

Connexion utilisateur

1 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Compte utilisateur

Vous êtes ici

Accueil

Services aux entreprises : Sandrine Aumigny, vente, dépannage et formation en informatique

Sandrine Aumigny, nous sommes une société familiale ayant évoluée au côté de ses clients depuis plus de 33 ans

Nom : Aumignytransmission familiale/AUMIGNY-Sandrine.jpg
Prénom : Sandrine
Société : SECACOGI
Site web : www.secacogi.com
Activité : Société d’informatique (vente dépannage formation)
Département : 91 Région : Ile-de-France

Mon parcours d'entrepreneure
Ma passion pour l’entreprenariat a commencé durant mes études car mon cursus m’a permis de découvrir plusieurs entreprises. J’ambitionnais de devenir expert-comptable et j’ai été comptable en cabinet pendant 10 ans. Et j’ai pris la tête de la société SECACOGI qui a été créée en 1978 par mon père M. AUMIGNY Hubert, ingénieur conseil, pour créer des logiciels de Comptabilité et gestion. Je l’ai reprise en septembre 2003 car son état de santé ne lui permettait plus de la diriger, puis définitivement suite à son décès. J’étais la seule personne qui avait la possibilité de reprendre cette société, bien qu’une partie de ma famille et de mes amis aient tenté de m’en dissuader. Mais j’y croyais même si l’entreprise serait très probablement en difficulté suite à sa disparition. Nous avions le siège social à Verrières le Buisson et nous avons été dans l’obligation de fermer l’agence de Vichy (licencier quatre personnes). Nous sommes repartis de Zéro avec un seul salarié à Verrières le Buisson en orientant l’activité sur l’informatisation des PME. Nous avons travaillé dur pour nous faire connaitre et j’ai commencé des partenariats avec des grands groupes comme Microsoft, Ciel pour mieux conseiller nos clients. Nous sommes devenus centre de formation professionnelle et nous avons ouvert notre activité aux particuliers. Je me suis sentie très seule et isolée car je n’avais que 24 ans et en plus j’étais une femme. Personne ne me prenait au sérieux et il m’a été très difficile de traversée cette période surtout après la crise de la bulle internet. On nous prenait pour une SS2I alors que nous sommes une société familiale ayant évoluée au côté de ses clients depuis plus de 33 ans. J’ai souffert aussi du manque de considération pour les TPE. Ayant un salarié, mon entreprise ne comptait pas pour les administrations, les organismes sociaux, fournisseurs. Mais 9 ans après, moi et mon entreprise sommes toujours là, et nous développons de nouveaux axes autour de la vidéosurveillance et de l’informatisation des TPE et des commerçants.

Mes 3 principales valeurs
- L’honnêteté
- L’investissement
- Le Travail

Si je devais recommencer mon parcours d'entrepreneure
- Je reprendrais l’entreprise malgré les difficultés
- Je me battrais pour la reconnaissance des TPE
- Je referais tous les partenariats avec Microsoft, Ciel, Act, Dell, HP
- J’aurais osé me former plus tôt aux techniques de dépannages et sur l’administration des
serveurs
- J’aurais mis en place plus vite une meilleure gestion de mon activité
- Je me ferais davantage confiance car j’ai certainement perdu pas mal de temps et d’argent
pour me rassurer
- Je me serais davantage mise en avant
- J’aurais évité quelques erreurs de communications

Mes conseils aux futures entrepreneures
- Il faut bien préparer et étudier son projet (lois, règles spécifiques, législations, organisation …)
- Il faut bien s’entourer pour être bien conseiller (expert comptables, avocats, assureurs …)
- Il faut avoir ou obtenir suffisamment de fonds propres pour financer son projet
- Il faut avoir suffisamment d’économies pour faire face en cas d’insuffisance de trésorerie
- Il faut toujours rester motivé malgré les complications administratives et les problèmes avec vos partenaires
- Il faut beaucoup de bon sens pour se développer et évoluer
- Il faut accepter de faire des erreurs et apprendre de celles -ci
- Il faut beaucoup de prudence vis-à-vis des partenariats et des contrats

Mes souhaits pour améliorer l'entrepreneuriat au féminin
- plus d’initiatives comme la vôtres
- Plus d’éclairage dans les médias sur des entrepreneuses de PME et TPE
- Plus de solidarités entre femmes chef d’entreprise notamment au niveau du partage d’expérience
- Plus d’égalité entre les femmes et les hommes quant à l’accès au financement
- La possibilité comme aux Etats-Unis de se tromper en tant que Chef d’entreprise sans que cela vous ferme les portes des banques et administration

Share/Save