MOBILE LEARNING

Video de présentation

E-learning

La Formation Pour Tous
LaFormationPourTous.com

AUTO-FORMATION PROFESSIONNELLE EN LIGNE
6 abonnements au choix
EXAMEN AVEC CERTIFICAT DE FORMATION PROFESSIONNELLE
Obtenir un certificat de formation professionnelle  après avoir soutenu un examen en ligne
DES MODES DE FORMATION DIFFERENTS
En mode Saas ou cession de droits d'utilisations des ressources pédagogiques

A DECOUVRIR !

Connexion utilisateur

5 + 3 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Compte utilisateur

Vous êtes ici

Accueil

Travailler en couple : solution ou galère ?

Parmi les dirigeantes que j’ai interviewées, un certain nombre travaillent en couple et cela se passe très bien, même si le Chef c’est elles.

C’est comme pour le mariage ou l’association: quand ça se passe bien, c’est la solution, quand ça rate, c’est la galère ! A chacun(e) d’en discuter, de réfléchir et de trouver la réponse à cette question.


Il n’y a pas si longtemps qu’on se la pose d’ailleurs, car pour grand nombre de femmes conjointes d’entrepreneurs, commerçants et artisans notamment, la situation était plus subie que choisie. La plupart travaillaient dans l’entreprise, autant que leur mari, en plus de la charge du foyer, sans avoir de statut officiel, de reconnaissance et de protection sociale. Que de drames quand elles se trouvaient « larguées » après des années de bons et loyaux services, avec les enfants en cadeau. Un certain nombre d’entre elles sont aujourd’hui dans des situations précaires et on du mal à se nourrir.
 

TRAVAIL EN COUPLE

Avec les témoignages de Christine Mermillod Laruaz, Brigette Meyer,
Sylvie Petiot, Céline Simon, Dany Deleval, Nathalie Chaize,
Julier AU burtin, Nathalie beauvias.

Ceci étant, entreprendre en couple est un facteur de réussite de l’entreprise, à condition :
 

- Que cela s’inscrive dans un projet de vie

- Que les choses soient clairement établies sur le plan patrimonial, juridique et financier

- Que chacun ait un rôle bien défini que ce soit en interne ou par rapport aux tiers et qu’il ne marche pas sur les plates bandes de l’autre

- Qu’il y ait un seul Chef : peu importe que ce soit l’homme ou la femme, mais une entreprise bicéphale ne fonctionne plus en cas de désaccord majeur.

- Que des règles soient établies pour faire des coupures et se réserver des moments privilégiés, en couple et en famille, sans que l’entreprise n’interfère. Sinon le risque est d’aboutir à une relation d’associé et de perdre la relation de couple

- De se répartir équitablement les succès : c’est frustrant en tant que co-entrepreneure, alors qu’on contribue autant que son conjoint au développement et à la réussite de l’entreprise, d’entendre les copains ou la famille se tourner systématiquement vers l’Homme quand il est question de l’entreprise : « alors, ça va Ta boîte ? » « L’entreprise de Mon fils » et j’en passe … Qu’ostensiblement on soit considérée comme quantité négligeable dans l’affaire, finit par agacer et créer des rancoeurs

- et bien sûr qu’on établisse un pacte pour qu’en de séparation l’entreprise puisse continuer.

Parmi les dirigeantes que j’ai interviewées, un certain nombre travaillent en couple et cela se passe très bien, même si le Chef c’est elles. Dans d’autres cas, plus rare, l’entreprise a été la cause d’un divorce, mais n’était-ce pas un prétexte ?

Share/Save